vignet_amphilyon2-politiquegenre20141204Rencontre proposée dans le cadre des « Amphis de Lyon 2 », cycle d’échanges, abordant des problématiques transdisciplinaires et transhistoriques, en écho à la pièce « Mensonge d’État » programmée au Radiant.

La notion de « mensonge d’État » parle à chacun, mais n’a pas été constituée en objet d’étude scientifique. Des enseignants-chercheurs de diverses disciplines cherchent à cerner ce qu’elle peut recouvrir, en partant du constat que cette pratique ne constitue pas un fait politique récent.


Trois perspectives pour vous apporter des éléments de réponse à ces questions :

Alexis Charansonnet, maître de conférences d’histoire du Moyen Âge, auteur d’une thèse sur la prédication politique au XIIIe siècle, revient sur les origines du mensonge d’état. Dès le début du XIVe siècle, Philippe le Bel et ses légistes inventent de toutes pièces l’hérésie des Templiers, prélude à leur élimination physique et institutionnelle au sein de nombreux États européens.

Olivier Richomme, maître de conférences de civilisation américaine, nous questionne sur la politique de la transparence et les vertus du mensonge avec le cas de l’Amérique post-11 septembre. Le Président Obama a ainsi expliqué avoir dû « trouver un équilibre entre la sécurité nationale et la transparence » et promis que « [son] administration fera son possible pour donner le plus d’informations possible aux citoyens », tout en affirmant que « Le secret défense est nécessaire pour défendre les États-Unis ».

Jacques Le Bohec, professeur en sciences de l’information et de la communication
La focalisation du regard sur le mensonge d’État risque de négliger tout ce qui n’en relève pas et qui, pourtant, mérite questionnements. On entend ici le double langage, le langage ésotérique, les ambivalences mélangeant vérité et mensonge, les erreurs involontaires, les plaidoyers pro domo car intéressés, les discours propagandistes, les mensonges d’autres protagonistes que les gouvernants, la censure et l’autocensure.


Pratique

le 29 novembre 2014
de 16h30 à 18h30

Radiant-Bellevue
1 rue Jean Moulin – Caluire et Cuire
accès métro C – Cuire / bus 33-38-S5 – Caluire Hôtel de Ville
Entrée libre et gratuite
dans la limite des places disponibles


+ d’infos

http://www.univ-lyon2.fr/actualite/actualites-scientifiques/amphi-de-lyon-2-mensonge-d-etat-596293.kjsp?RH=WWW602

Public concerné : chercheurs, étudiants, grand-public

Type d'évenement : rencontre