Programme

Jeudi 3 avril, 14 h

– Ouverture et situation du projet.

– Alain-Marc RIEU, professeur, Université de Lyon-Jean Moulin et IAO, ENS Lyon :

“The Fukushima catastrophe: a mutation of political and social theory”.

– Naoshi YAMAWAKI, professeur émérite, Tokyo University, professeur, Seisa

On-line University : “The role of civil society after Fukushima”.

– Tadashi KOBAYASHI, professeur, Osaka University, directeur du Center for the

study of communication design et du programme Science and technology in

public sphere des universités de Kyoto et Osaka : “Deliberative Poll on the

national energy policy in 2012 and the aftermath”.

– Débat 1 : pourquoi la théorie sociale et politique est-elle mise en cause ?

Vendredi 4 avril

Matin, 9 h

– Terumasa SAKO, professeur associé, département de sociologie, Tokyo

Metropolitan University : “The term ‘civil society’ in Japan from the 1940s to

the present”.

– Saeko KIMURA, professeur, Tsuda College, Tokyo : “Japanese Literature’s

reengagement with Civil Society after Fukushima”.

– Akihiro MATOBA, professeur, Kanagawa University (Yokohama), directeur de

l’Institut d’économie et de gestion : “The possibility of a new democracy. The

formation of a new civil society in Japan after the shock of 11th March 2011”.

– Débat 2 : Comment une “société civile” peut-elle réaliser ce qui est attendu

d’elle ?

Après-midi, 14 h

– Tatshuhiro KAMISATO, professeur associé, Center for the study of communication

design, Osaka University: “How to formulate an energy policy?”

– Yoshiyuki SATO, professeur associé, University of Tsukuba, Ecole doctorale

en sciences humaines et sociales : “Après Fukushima. Quelques réflexions

philosophico-politiques sur la catastrophe nucléaire”.

– Yuji NISHIYAMA, professeur associé, Tokyo Metropolitan University, Humanities

department, professeur invité, ENS Lyon : “Imaginer la terre abandonnée après

Fukushima”.

– Débat 3. Discussion générale associant le public, les participants et les discutants :

quelle est la prochaine étape à franchir, le prochain problème à traiter ?

Public concerné : chercheurs, étudiants, institutionnel

Type d'évenement : colloque