• Accueil
  • Événements
  • Journée d’étude « EMIGRATION, EXIL POLITIQUE ET INNOVATION EN EUROPE – 1789 – 1840 »

Journée d’étude
EMIGRATION, EXIL POLITIQUE ET INNOVATION EN EUROPE – 1789-1840


Jeudi 6 novembre 2014
10h00 – 18h00

Salle Annexe
BU Droit-Lettres
Domaine universitaire
70 Bis, rue des universités –
38400 Saint-Martin-d’Hères


Quelle impulsion les émigrés de la période révolutionnaire et les exilés politiques des premières décennies du XIXe siècle ont-ils donnée à l’évolution des sociétés européennes ? À rebours d’une historiographie qui en a surtout fait des « victimes », il faut s’interroger sur les formes d’un dynamisme qui a amené ceux qui ont quitté leur pays en révolution ou ont été proscrits en raison de leurs idées à produire des innovations multiples.
Comment ces individus, marginalisés par les classes politiques qui se succèdent au pouvoir dans l’Europe des révolutions et des restaurations, ont-ils contribué à révolutionner l’organisation économique, les sciences et les techniques, l’écriture, les idées et la sociabilité, la diplomatie ou les savoirs sur le passé ?


Programme

Matin 10h-12h30

– Karine Rance (Univ. Clermont-Ferrand)
Mobilité forcée et innovation à l’époque de la Révolution française : le cas des transferts culturels de l’Allemagne vers la France.
– Valentina Dal Cin (Univ. Ca’Foscari, Venise)
Une émigration composite? Les Français dans la République de Venise : communauté, relations, opportunités.

– Amandine Fauchon Chardon (Univ. Clermont-Ferrand)
L’émigré Joseph Labrosse, alias Albert-François de Moré, comte de Pontgibaud, et ses réseaux nobiliaires, diplomatiques, financiers et marchands à Trieste.

– Gerardo Acconcia (Salerne)
Les réfugiés de la République napolitaine de 1799 dans le Lyonnais. Processus d’intégration et communautés inventives.

Après-midi 14h30-18h

– Claudio Chiancone (Grenoble)
« Venise exilée ». Premiers résultats d’une étude sur l’émigration des Vénitiens à l’époque napoléonienne.

– Elena Linkova (Univ. Russe de l’Amitié des peuples, Moscou)
La Révolution française et son rôle dans la formation du conservatisme russe : l’influence des émigrés royalistes français sur la pensée sociale et politique de la Russie.

– Wim Lemmens (Vrije Universiteit Brussel, Belgique)
Les porte-paroles de la liberté dans les provinces méridionales du Royaume des Pays-Bas : les réfugiés français et
la genèse du libéralisme « belge » (1815-1830).

– Simon Sarlin (Univ. Paris X)
Retours d’exil et modernisation du Mezzogiorno : les Annali civili del Regno delle Due Sicilie entre 1833 et 1840.


 

Télécharger le programme

http://www.arc5-cultures.rhonealpes.fr/wp-content/blogs.dir/6/files/downloads/2014/11/programme-je-6-nov2014flyerprog.pdf


 

Public concerné : chercheurs, étudiants

Type d'évenement : journee_etude